L’art du cocooning

2 novembre 2020 | Par Ameublements Tanguay

Nous avons tous besoin d’une petite bulle où se réfugier. Un endroit où se recentrer, se réénergiser et décompresser. 

Pour la plupart d’entre nous, cet endroit, c’est la maison.  

Aujourd’hui, nous vous donnons quelques conseils de décoration pour transformer votre maison en vrai cocon.  

Pleins feux sur l’art du cocooning.  

Qu’est-ce que le cocooning ? 

Bien-être, douceur, et chaleur. Voici l’ABC du cocooning. 

Cette tendance, née dans les années 1980, s’inspire des courants zen, lagom, hygge et Feng shui. Dans un monde hyperbranché, qui ne nous lâche jamais, le cocooning nous réconforte. On se blottit dans un «cocon» où on se sent bien. 

Comment créer un cocon chez vous ? 

Les pièces qui se prêtent le mieux au cocooning sont le salon et la chambre à coucher, car ce sont des endroits qui symbolisent la détente et le confort. 

Mais avec les bons accessoires de décoration par-ci par-là, toutes les pièces de la maison peuvent devenir un cocon. 

Le salon 

Le salon d’inspiration cocooning bascule vers une décoration plus cozy, qui donne l’envie de s’y réfugier pour lire un livre ou regarder un bon film. 

Il met l’accent sur les meubles chaleureux, les matières organiques et les couleurs enveloppantes qui s’inspirent de la nature. 

Le salon cocooning version automnale laisse place aux canapés accueillants, agrémentés de multiples coussins et de jetés épaisses, en laine ou en fausse fourrure. 

Le tapis sous la table du salon revient en force. En mode cocooning, il contribue à réchauffer l’atmosphère avec ses poils longs et duveteux.  

Le salon cocooning retrouve sa fonction d’origine : celle du plaisir et de la détente. 

La chambre à coucher 

La chambre à coucher — pièce de repos par excellence — accueille le cocooning à bras grands ouverts. 

La chambre à coucher cocooning convie les matières douillettes et rassurantes, comme le tricot et le velours. Elle invite la literie emmitouflante de couleur crème, caramel et rose vieillot à envahir notre lit.  

Elle remplace l’habillage aérien des fenêtres par des rideaux plus épais qui fortifient l’ambiance feutrée et apaisante de la pièce. 

Le mobilier de chambre à coucher fait intervenir des commodes en bois ou des tables de nuit sur lesquelles on dispose des chandelles parfumées aux essences naturelles, comme celles de la marque québécoise Casa. 

La chambre d’inspiration cocooning fait également un usage judicieux de la lumière — ni trop vive ni trop directe. Elle privilégie les luminaires couplés à des gradateurs qui permettent de créer des ambiances tamisées, qu’on ajuste au gré du jour. La lumière provenant des lampes de chevet est aussi plus douce et moins vive que celle d’un plafonnier, nous permettant de nous assoupir en douceur la nuit venue. 

Dans le reste de la maison 

Ailleurs dans la maison, le cocooning agrémente les couloirs d’accessoires et de meubles agréables. Une simple banquette ou un pouf dans l’entrée, accompagné de quelques décorations murales

On poursuit avec une table de cuisine ou un buffet en bois dans la salle à manger qu’on enjolive de quelques touches dorées, question d’ajouter un peu de chaleur et d’élégance. 

Dans la salle de bain, on complète avec un savon enrichi d’aloès et une crème à main riche et ultra-nourrissante. 

Le cocooning : invitez le confort chez vous 

Dans un monde effréné, qui nous sollicite constamment, le cocooning cherche à nous faire ralentir. Il nous incite à revenir à l’essentiel, à prendre soin de soi et à se sentir bien à la maison. 

Le cocooning est fait pour tout le monde. Il laisse place à nos préférences individuelles et nous convie à effectuer un retour aux sources. 

À vous de l’inviter chez vous, à votre façon.