Entre le 19 février et le 28 avril 2024, vous pourriez devenir l'un.e des 10 finalistes pour remporter le million Tanguay!

Serez-vous notre prochaine millionnaire ?

Le bon verre pour le bon vin

15 juillet 2021 | Par Ameublements Tanguay

Vous le décantez, puis le versez dans votre verre. Avec votre poignet, vous faites tournoyer le liquide qui colle légèrement aux rebords du verre. Vous le humez, puis le goûtez. Quelle expérience agréable! 

Cette expérience séduisante pour les sens est encore meilleure avec le bon verre. Que vous buviez un pinot noir, un sauvignon ou un bordeaux, l’ouverture et l’amplitude du verre détermine non seulement son oxygénation, mais aussi comment vous le goûterez.  

En résumé, le devant de la langue goûte le sucré, le milieu : le salé, les côtés : l’acide et l’arrière : l’amer. En modifiant l’ouverture du verre de vin, le fabricant de verre Riedel peut contrôler l’endroit où le vin touche la langue en premier. Et ainsi transformer l’expérience gustative.  

Par exemple, l’ouverture du verre pour sauvignon Riedel est très petite. Ce faisant, c’est d’abord le sucre que l’on déguste en premier grâce à ce verre. En goûtant d’abord le sucre, l’acidité du sauvignon est tempérée. Si l’ouverture était plus grande, le vin emplirait la bouche et l’acidité noierait tous les arômes.  

Au contraire, le verre Riedel pour chardonnay, un cépage plus boisé, a une plus grande ouverture. Ce faisant, le vin gagne une certaine fraîcheur.  

Pour les connaisseurs, la nouvelle collection Winewings offre une dégustation complétement différente. Conçue pour souligner la minéralité du vin, la forme plate du verre et les ailettes permettent une oxygénation optimale.  

Chez Riedel, tous les verres de vin sont pensés afin d’améliorer l’expérience. 

Un brin d’histoire 

Cette expertise est née de la passion de Claus Riedel dans les années 50. 

Claus est le fils de Walter Riedel, héritier de la famille Riedel qui s’est consacré à la verrerie depuis 265 ans. Au départ, les Riedel ne fabriquait pas que des verres, mais un bien plus grand éventail d’objets de tous les jours.  

Originaire de la République tchèque, Claus et Walter Riedel ont été enlevé par les Russes lors de la Deuxième Guerre Mmondiale et Walter a été forcé de travailler en Sibérie. Claus a été rescapé, mais l’empire Riedel, tel qu’on le connaissait à l’époque s’était effondré.  

Claus était un passionné de vin et un hédoniste. C’est lors de dégustation de vin en compagnie de vignerons qu’il a réalisé que le vin changeait de goût selon le verre dans lequel il était versé. Riedel est ainsi devenue la première entreprise à se spécialiser dans les verres à vin distincts.  

Ces verres soufflés à la bouche, sans apparat, se distinguaient de ceux de l’époque par leur design minimaliste et leur absence d’apparat.  

Aujourd’hui, la majorité des verres Riedel conserve cette esthétique, sauf certains verres à cocktails, dont l’esthétique rappelle la belle époque des années 50. 

(Ce type de verre n’est d’ailleurs pas idéal pour déguster le whisky sec. Cependant, le verre plus épais évite de faire fondre la glace trop tôt et est donc plus approprié pour la boisson «on the rocks».) 

En magasinant son verre de vin, l’amateur et le connaisseur peuvent faire confiance en Riedel pour trouver le meilleur verre pour mettre en valeur chaque cépage.  

Santé!